10 questions à
Geoffrey Duval

Président de VISIT USA Committee France
Chef de projet chez Ponant

Quel changement vous a le plus marqué dans le tourisme ces dernières années ?

J’ai particulièrement remarqué que ces dernières années, les voyageurs préparent beaucoup plus leurs vacances et arrivent en agences avec plus de connaissance que l’agent de voyages qui est en face d’eux ! Il est désormais obligatoire qu’un professionnel du tourisme soit compétent dans ses connaissances et ses techniques mais surtout dans ses qualités humaines car il est incontestable que c’est ÇA qui fera la différence avec le net.

Qu’est-ce qui vous fait continuer dans ce métier ?

Les gens ! il y a quelque chose de beau au niveau humain dans ce métier qui me touche ; on nous traite souvent de fabricants de rêves, de vendeurs de l’éphémère mais depuis deux ans, après les heures sombres que nous avons vécues dans notre pays, nous pouvons être fiers d’apporter du rêve aux voyageurs le temps de leurs vacances.

Votre plus beau souvenir dans ce métier ?

Je crois que l’expérience la plus touchante était lors d’un salon du voyage. Un couple voulait partir en voyage de noce dans l’ouest des Etats-Unis mais avait très peu de moyens. Je me suis démené pour trouver une solution et leur octroyer un tarif adéquat avec mon TO de l’époque.

Un an après au même salon, ils sont revenus me voir mais ils étaient désormais trois car une mignonne petite fille avait été conçue durant leur voyage. Le monsieur m’a serré dans ses bras avec les larmes aux yeux pour me remercier.

L’endroit où vous partez vous ressourcer ?

Bon je sais c’est d’un classique mais NEW YORK ! Avec une amie nous l’appelons « La Source ». Comme le dit si bien Carrie Bradshaw : I Heart New York !

Si vous n’aviez pas fait ce métier ?

Un métier dans la communication c’est sûr ; en tout cas surtout pas comptable !

Quelle est la destination où vous nous emmèneriez ?

Charleston ! j’ai découvert cette ville du sud des Etats-Unis une fin de journée d’été. Je marchais dans une vieille rue pavée bordée d’arbres croulant sous le poids des parasites dans leurs branches, des maisons coloniales du XIXème siècle illuminées avec des flambeaux.

D’un seul coup, l’une d’entre elles qui avaient les fenêtres ouvertes, a libéré un son, une mélodie d’un vieil air de jazz de ce sud-américain. Je me suis fait alors la promesse de revenir dans cette rue lorsque j’aurais rencontré madame Duval…

Une personnalité qui vous inspire ?

Dans la profession, il y a Jean Marie Drouot et Michel Yves Labbé. Sinon en général c’est mon Père, mon total opposé mais qui m’a toujours accepté comme je suis et surtout aimé.

Votre film préféré ?

« Paris je t’aime » car il met vraiment en valeur la Plus Belle Ville du Monde !

Un talent caché ?

Euh…comédien 😉 sinon je cuisine très bien parait-il !

Un conseil à partager avec les bureaux de représentation ?

Soyez Fier, Passionné, Généreux ; allez-y : vous êtes des Ambassadeurs !